Candice Médina-Maraud

Psychanalyste

La sensibilité des hommes surdoués

La sensibilité ne désigne pas tellement en premier lieu les sentiments, les émotions. Elle caractérise d’abord une aptitude tout à la fois psychique et organique à réagir à ce qui se passe dehors et/ou dedans, et ce de manière plus ou moins vive. Elle est attachée au détail, et les surdoué.e.s étant très sensibles aux détails, ils en nourrissent leur sensibilité. Ils nourrissent leur sensibilité de leur sensorialité. D’ailleurs, c’est parfois ce qui apparaît comme un détail qui va déclencher une vague d’émotions chez un.e surdoué.e, quel que soit l’âge ou le sexe.

Les surdoué.e.s dans les médias ou l’épouvantail à réflexion

Les médias, parce que plus que de comprendre, ont fréquemment tendance à aller au plus vite et donc au plus facile, présentent la plupart du temps des portraits de surdoué.e.s qui font sensation.

Un.e surdoué.e ordinaire, finalement, ça ne les intéresse pas.

Soirée thématique AFEP : “Enseigner aux surdoué.e.s”

Le mardi 25 juin prochain, je participerai à la soirée thématique organisée par l’AFEP (Association Française pour les Enfants Précoces).

Cette soirée s’adresse aux PARENTS et aux ENSEIGNANT.E.S.

Si vous vous posez des questions sur le fonctionnement surdoué, sur les approches possibles pour accompagner les surdoué.e.s dans leurs apprentissages en permettant à leurs spécificités de s’épanouir, que vous soyez parents ou enseignant.e.s, venez à cette soirée thématique !


http://afep65.e-monsite.com/pages/soirees-thematiques.html

Les surdoué.e.s sont-ils/elles des escrocs ?

“Ma fille, c’est une escroc !” me confie un père. Cette dernière n’ouvre pas beaucoup ses livres, apprend vaguement ses leçons, travaille un poil plus pour les contrôles, et a 15 de moyenne.

Qu’est-ce qui donne parfois l’impression que les surdoué.e.s sont des escrocs ? Leur facilité déconcertante, du point de vue des autres, à souvent apprendre et comprendre à la vitesse de la lumière avec le moins d’efforts visibles.

L’immaturité des surdoué.es

J’entends presque tous les jours parler de l’immaturité des surdoué.e.s.

Les surdoué.e.s sont-elles/ils vraiment plus immatures que les enfants, ados, adultes qui ne fonctionnent pas sur ce mode ?

Trouver sa voix

Croire que l’on est seul.e dans sa tête, c’est prendre les voix des autres pour sa propre voix. Aucune personne n’est seul.e dans sa tête, ce privilège n’est pas réservé aux personnes traversant un épisode schizophrénique.

Page 2 of 4

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén